D'autres internautes ont recherché

Global

25. janvier 2022

Un duo de choc dès le départ

Le déchaumeur à disques compacts de LEMKEN pourra à l'avenir être combiné avec un broyeur-répartiteur

À partir de mars 2022, le déchaumeur à disques compact Heliodor de LEMKEN sera disponible avec un kit de montage pour y placer un broyeur-répartiteur DosiMat DMX de la société Vogelsang. On obtient ainsi une combinaison performante de deux outils éprouvés, parfaitement adaptée pour un épandage et une incorporation précise et sans perte d'engrais organiques liquides, comme le lisier par exemple.

La combinaison parfaite du déchaumeur à disques et du broyeur-répartiteur

L'Heliodor est bien adapté à cette utilisation, car il est compact et facile à tracter ; il n'exige donc qu'un faible effort de traction et de puissance supplémentaire de la part du tracteur. Le DosiMat DMX se caractérise par une répartition notoirement très régulière dans le sens transversal et longitudinal, qu'il garantit même en cas de débits extrêmement faibles ou extrêmement élevés.

LEMKEN Kurzscheibenegge Gülleverteiler Kombination

Comment ça fonctionne?
La combinaison des deux outils fonctionne de manière très simple : le lisier introduit par le haut dans le DosiMat y est homogénéisé par un rotor à flux optimisé, équipé de couteaux, et poussé dans les différents canaux. Les fibres et les corps étrangers sont ainsi broyés correctement, ce qui permet d'obtenir la répartition exacte souhaitée et d'éviter les bourrages gênants. Des tuyaux conduisent ensuite le lisier dans la zone située derrière la première rangée de disques de l'Heliodor, où il est injecté dans le sol et incorporé immédiatement par la deuxième rangée de disques et le rouleau suiveur.

Économique & durable
Sur le plan économique, le duo formé par Heliodor et DosiMat s'inscrit parfaitement dans la tendance actuelle, car face à la hausse des prix des engrais minéraux, de nombreux agriculteurs souhaitent exploiter encore mieux les éléments nutritifs de leur lisier. Cela est possible grâce à un épandage précis et à une incorporation immédiate, tout en minimisant les pertes d'azote, ce qui rend le procédé extrêmement rentable. De plus, il répond aux exigences en matière de protection de l'eau.

Contact