agrirouter

Échange d‘informations facilité - avec le nouvel agrirouter

L‘agriculture 4.0 offre un énorme potentiel. Le fractionnement de la gestion des parcelles permet de réaliser des économies tout en préservant l’environnement de manière optimale, grâce à une planification efficace et à des solutions réseau.

La norme ISOBUS a sensiblement facilité la communication entre les machines de différents fabricants. Toutefois, l'échange de données entre machines agricoles et logiciels de différents fournisseurs est bien souvent un problème insurmontable. Jusqu'à présent, en raison de l'absence de normes, on a réalisé peu de progrès dans ce domaine. Le nouvel agrirouter est censé surmonter cet obstacle et permettre à tous les agriculteurs de profiter de la numérisation de l'agriculture. LEMKEN et d'autres fabricants de matériel agricole se sont regroupés pour développer l'agrirouter, afin de réduire de manière significative les problèmes de conversion de données et le nombre d'interfaces en technologie agricole. Dans la pratique, le transfert de données avec agrirouter, ressemblera par exemple à cela :

Le chef d'exploitation planifie sur PC ou tablette la fertilisation de ses parcelles. A l'aide d'une application du fournisseur A, il définit la quantité d'engrais pour les différentes parcelles sur la base de cartes des sols, d'échantillons de sol et des rendements attendus, puis envoie l'instruction par téléphone portable à l'appareil de communication du pulvérisateur de produits phytosanitaires du fournisseur B. Celui-ci combine les données avec les informations GPS fournies par le tracteur du fournisseur C. Le collaborateur procède alors à la fertilisation des parcelles individuelles. Ce travail est documenté au même moment et les données automatiquement sauvegardées dans la fiche parcellaire du fournisseur D, qui à son tour est relié au logiciel de comptabilité du fournisseur E.

L‘avantage:

les agriculteurs peuvent ainsi utiliser les solutions optimales des différents fabricants en raison de la bonne compatibilité des échanges de données, ce qui améliore leur efficacité dans la création de valeur, la réduction des coûts et la protection de l'environnement. En outre, l'agriculteur améliore la viabilité de son exploitation en matière d'exigences légales dans les domaines de la sécurité alimentaire, de la traçabilité et des contrôles.

Sans agrirouter:

Avec agrirouter:


Conditions de développement de l'agrirouter:

Ouverture et transparence

La plateforme d‘échange de données et ses interfaces sont ouvertes à tous les constructeurs de machines agricoles et développeurs d’applications. Avec ce changement de stratégie, les initiateurs veulent promouvoir les nombreuses solutions développées en interne pour qu’elles deviennent utilisables par tous. Les participants doivent simplement assurer l’échange de données via une interface de données.

Coûts

L’utilisateur doit uniquement régler le coût de transferts de données mobiles ainsi que le matériel de connexion. Il faut l‘installer sur le pulvérisateur de produits phytosanitaires, l‘épandeur d‘engrais ou la charrue. Il doit être compatible à l’avenir avec les machines des sociétés participantes et peut par conséquent être changé d’une machine à l’autre en cas de besoin. Toutefois, l’utilisation de la plateforme de données s’effectue gratuitement. Les actionnaires du consortium supportent ses coûts de développement et d‘entretien.

Sécurité des données

L’émetteur et l’exploitant des données, en particulier les agriculteurs et entrepreneurs de travaux agricoles, conservent la souveraineté des données. En se connectant à la plateforme via un ordinateur, une tablette ou un smartphone, ils déterminent qui peut partager ces données avec qui, dans quelle mesure et dans quel laps de temps. Les informations GPS, les quantités d’engrais ou la consommation de carburant ne sontpas conservées plus de quatre semaines sur le serveur (dans la  mémoire tampon). Pendant cette période, le destinataire désigné (par exemple, la fiche parcellaire) doit les avoir récupérées. Aucune sauvegarde n’est réalisée.



données, communication et développement

" DKE-DATA " signifie Daten, Kommunikation und Entwicklung Entwicklung' (données, communication et développement). La notion de " DATA " fait également référence au sujet de la gestion de données en tant que centre de notre travail.

LES MEMBRES FONDATEURS DE NOTRE CONSORTIUM:

LEMKEN      GRIMME      KRONE      HORSCH      KUHN      PÖTTINGER      RAUCH      AGCO      AMAZONE      SDF