24. février 2017

LEMKEN trace son sillon

Les semoirs Azurit et Solitair 25 seront commercialisés en 2017

Malgré une conjoncture difficile, LEMKEN, spécialiste en matériels agricoles, a su maintenir sa position sur le marché avec un chiffre d’affaires de 325 millions d’euros approchant le niveau atteint l’exercice précédent. L’effectif, en hausse de 100 personnes pour atteindre aujourd’hui 1405 salariés, comprend également les 56 collaborateurs issus de la réintégration du département soudage qui était jusqu’alors une entité indépendante.


LEMKEN

Sur les principaux marchés européens, avant tout en Allemagne et en France, les chiffres restent faibles tandis que la Grande-Bretagne conserve une certaine stabilité dans le contexte d’une sortie de l’UE. L’Europe centrale a apporté des résultats encourageants, notamment en Roumanie, en Hongrie et en Bulgarie, qui sont les principales zones de débouchés. En Russie, marché agricole significatif, l’activité affiche aussi un résultat nettement positif. Le chiffre d’affaires a même doublé en Ukraine. Parmi les 10 premiers marchés de LEMKEN, on retrouve également le Canada et la Chine. Depuis 3 ans, l’entreprise familiale y a implanté ses propres installations de montage et de distribution.
L’Allemagne compte pour 26 % dans le chiffre d’affaires global, le reste de l’Europe de l’Ouest pour 28 %, l’Europe de l’Est pour 33 % et les États-Unis/Canada pour 6 %. La part de l’export a atteint 74 %, en augmentation de 5 millions d’euros à 241 millions d’euros. L’activité pièces détachées s’est également bien comportée, notamment grâce à la refonte des prix et une nouvelle stratégie de Service pour le réseau de distribution.
Au total, 12 809 machines ont été fabriquées l'an dernier. La plus grande partie de celles-ci étant la gamme de charrues, qui enregistre la plus forte croissance depuis le printemps. Les semoirs pneumatiques de la génération Solitair 25 comptent parmi les nouveaux équipements lancés en 2017. LEMKEN commercialise également pour la première fois un semoir monograine, l’Azurit, offrant une largeur de travail de près de 6 m. Pour les adeptes d’électronique, tous les équipements compatibles ISOBUS bénéficieront en 2017 du terminal moderne et compact CCI-50 avec écran 5,6". Au mois de novembre, le salon Agritechnica sera pour LEMKEN l’occasion de présenter d’autres nouveautés sur un bel espace d’exposition.

Anthony van der Ley, Directeur général : « L’année écoulée a montré une nouvelle fois combien il était difficile de prévoir l’évolution de la conjoncture. Dans l’ensemble, nous sommes vraiment satisfaits d’avoir atteint en fin d’année nos objectifs pourtant particulièrement ambitieux. Nous avons pu compter sur toute l’implication et la flexibilité de nos collaborateurs. Nos différents investissements en ingénierie industrielle et en logistique ont porté leurs fruits, nous permettant d’optimiser nos capacités de production. »

L'année 2016 a effectivement marqué la finalisation de nouvelles infrastructures. Citons notamment le nouveau centre de formation, « Agrofarm » qui offre aux distributeurs et aux clients finaux, des salles techniques et des surfaces cultivables pour la formation pratique et théorique des produits, le nouveau siège en France pour soutenir le réseau de concessionnaire, l’extension et la modernisation des outils industriels sur le site principale d’Alpen. Des moyens ont également été investis dans la formation interne des collaborateurs et l’optimisation des processus.

Anthony van der Ley : « Ces investissements, 16 millions d’euros au total en 2016, étaient prévus de longue date et sont essentiels pour poursuivre notre modernisation et soutenir la dynamique engagée. Nous sommes une entreprise familiale, nous agissons donc dans la cohérence et l’analyse prudente. De cette façon, nous serons prêts lorsque la situation financière de nos agriculteurs s’améliorera, amorçant la reprise du marché des équipements agricoles. » De manière générale, la croissance démographique et la demande constante d’une alimentation de qualité contribuent à l’installation d’une tendance positive. En tout état de cause, LEMKEN table encore en 2017 sur une évolution modérée de l’activité.